Accueil  
 
       infos nationales      infos internationales      Histoire      création      condoléances      articles d'opinion      ahfir et environs  tous les articles


infos nationales

De la rue du Chat-qui-Pêche à la ruelle Ghana

- Par abdelhalim
- même articles de l'écrivain
contactez l'ecrivain
30 06 2015 - 13:03


 

A chaque fois que je passe dans la rue de la Huchette je m'attarde à admirer cette ruelle ; un vrai "massrab" ! et je la prend souvent en photo. Elle me rappelle les longues entrées "dakhlate" de naguère d'Ahfir mais à une différence près celles-ci aboutissent à l'entrée principale d'une maison ou d'un groupe de maisons... Mais dans mon quartier, il y avait, je pense qu'elle existe toujours, une ruelle qui ressemble à la rue du Chat-qui-Pêche ?! en descendant le boulevard Hassan II sur votre gauche juste avant d'arriver à la maison "dar" Al haj Lrhoul (rahimaho Allah) vous trouverez deux petites ruelles une large d'un mètre 50 environ qui mène vers la maison de Salhi, avant, si je ne me trompe pas, était la propriété de al haj Lrhoul, la seconde est très étroite, les gens avec de larges épaules auraient du mal à passer ! celle-ci est la parfaite réplique de notre rue parisienne, elle relie le bd Hassane II à une partie de la rue Ghana, c'est en fait une impasse pour les véhicules. Dans la petite ruelle il y avait une seule maison sur le côté gauche, quand j'était enfant/ado y habitait une famille algérienne (immigrée), une mère avec ses enfants, dont Chouâyb, qui avait mon âge, succombait à une déflagration de mine dans la zone des "Mnasseb", C'était une mort atroce, je ne souhaite pas vous la décrire, tout le quartier était choqué par ce qui était arrivé à cette famille qui n'avait qu'un seul garçon parmi ses membres. D'ailleurs, cette famille avait quitté Ahfir un peu de temps après.

La ruelle s'arrête sur l'impasse en face d'une autre maison d'immigrés algériens, la maison de Aït, en remontant l'impasse rue Ghana, une maison attenante à celle de Aït appartenait à mon oncle al haj Lakhdar (atal Allah fi Omorih), je me rappelle de notre cousin Mohammed Beghdadi qui habitait un certain temps; il enseignait à l'école al farabi loin de moins de 100 mètres. Puis Après, cette maison était habitée (louée) par la famille Benkouider, dont Abdelmajid était un ami de parcours scolaire (internat, université).
En face de la maison de mon oncle, on a la maison de mes chers voisins Ouramdane ; Noureddine et Abdelkader. Tout le monde les appelait les enfants ou "Dar" al qahwaji (le cafetier), or je ne me rappelle pas de al marhoum al qahwaji car il était décédé juste après la naissance de Abdelkader qui n'a que 2 ans de moins que moi.

La dernière maison de l'impasse, attenante à celle de la famille al qahwaji, est une demeure qui a recueilli plusieurs familles, mais je me rappelle toujours d'une famille qui venait d'Algérie, mais celle-ci était marocaine, elle fait partie de ma famille côté ma grand-mère paternelle. En réalité, ce sont deux familles qui ont pris cette maison pour une installation temporaire en attendant de chercher une ville ou un lieu qui convenait à leurs ambitions. C'est la famille Seghini et la famille Benali. Mon Oncle Al mokhtar (Rahimaho Allah) était le gendre de Serghini. Serghini Rahimaho Allah avait choisi Meknès et s'y est installé jusqu'à sa mort, mon oncle al Mokhtar, lui, avait choisi Oujda.
De fil en aiguille, je suis parti sur des souvenirs dont je n'avais pas l'intention d'en parler? Mon intention première était de partager avec vous les deux photos de la rue du Chat-qui-Pêche, et voilà "ma tamchi ghi fine machak Allah!

Quand même, je ne vous quitte pas sans donner quelques informations sur notre objet de publication: c'est une voie située dans le quartier de la Sorbonne du 5ème arrondissement de Paris et plus exactement dans la partie du quartier latin de la restauration. Elle est parfois présentée comme la rue la plus étroite de la capitale mais les connaisseurs s'accordent à octroyer ce label au sentier des Merisiers (large de 90 cm) dans le 12ème arrondissement. Elle part du no 9 quai Saint-Michel et se termine à hauteur du no 12 de la rue de la Huchette, pour une longueur de 29 mètres.

PS: Mes voisins Lrhoul (mohamed, abdelkarim, nasreddine), Chawki Jabri, Azzeddine Azzedine Bouazza alias Kabouya, Mostafa Yazidi, Nacer Mansouri, etc., me corrigeront car, vous savez, parfois ma mémoire me joue des tours!

Je vous salue fraternellement.






653 lectures

Documentaire : "Le Maroc vu du ciel..
Le documentaire "Le Maroc vu du ciel" contient des "images à couper le souffle" ..
ahfir.com..


Table ronde: le livre Marocain ..
../....
hassane dkhissi..


Stéphane Rodrigues : Le détournement par..
Bruxelles - Le détournement par le polisario de l’aide humanitaire européenne de..
oeil_net..


Histoire du Maroc: Expo..
Une exposition sur l'histoire du Maroc à Paris à l'occasion du 60e anniversaire ..
oeil_net..


Le photographe marocain Mohamed Benmokht..
PHOTOGRAPHIE - Passionné de photographie, le jeune marocain Mohamed Benmokhtar n..
oeil_net..


Appel à la solidarité..
../....
accmsm..


Regard.....
Regard … Dans un célèbre complexe commercial de Lyon, c’est la fièvre des ach..
amar bellahcène..



LES COMMENTAIRES

compte  
passe  
 







© 2000 - 2017 - ahfir.com | ahfir.eu