Accueil  
 
       infos nationales      infos internationales      Histoire      création      condoléances      articles d'opinion      ahfir et environs  tous les articles


articles d'opinion

Lettre ouverte à Mohamed LOUIZI

- Par mherrag
- même articles de l'écrivain
contactez l'ecrivain
03 10 2016 - 13:21


 

Lettre à Mohamed LOUIZI un Nouveau-né de la République !!
Et de l’Islam des lumières !!
Cher Mohamed LOUIZI,
J’ai voulu attendre l’émission « Dossier Tabou» de M6 pour voir s’il y a évolution. Non de ta pensée, mais plutôt de ton état d’esprit ; de ce que tu entreprends avec tant d’enthousiasme. Je peux maintenant étaler mes sentiments à mon tour et sans « tabou ».
J’essayerai d’être dans la critique constructive sans pour autant endosser la veste du politiquement correct, même si la subtilité que je préfère ne prend pas toujours le dessus du fameux «appeler un chat un chat». Je ne serai pas dans les reproches bien évidement, mais dans le constat et l’observation avec élégance (comme je peux), crûment quand la rudesse s’impose mais avec raffinement et délicatesse, enfin … j’espère. Je dis cela, d’une part pour prévenir de mes faiblesses, et d’autre part parce que souvent on oublie de se regarder dans le miroir comme me semble-t-il le cas de notre cher Mohamed LOUIZI.
On a eu quelques échanges ici et là, le but me concernant était d’une part d’essayer de t’éviter une certaine monotonie qui s’installait progressivement, ainsi qu’un monologue interactif et ennuyeux, et d’autre part de sauver le débat qui semble sombrer dans l’ignorance pour ne pas dire dans le chao. Ma contribution était toujours dans le sujet de l’échange. Je suis par la suite le fil de la discussion qui m’est proposée par tes «soutiens et les « béni-oui-oui » qui ne font que gonfler le ballon en permanence. Tu sembles vivre l’extase et tu es transporté hors de la réalité, le ballon va péter forcément et là, la chute peut être très redoutable voire douloureuse. Tu n’acceptes pas le débat contradictoire et ça se voit. Mon soutien supposé au FM que tu n’arrêtes pas de ruminer est ton seul argument pour ne pas prendre le risque d’être mis à nu. Pour ma part, tu as pu remarquer que ça fait des mois que je n’interviens plus sur toutes les sottises que tu écris, j’ai trouvé inutile de faire plaisir à quelqu’un qui a tourné le dos à ses convictions en se donnant comme raison l’écriture d’un bouquin qui ressemble plus à un cahier de souvenir (j’ai le même à peu près en manuscrit quand j’étais au collège) qu’à des faits supposant combattre l’islamisme.
Saches tout de même, que l’islamisme avec tous ses défauts et toute leur stratégie supposée à avoir une main mise sur le monde comme tu prétends avec le « TAMKINE » ( ce concept coranique que tu as défiguré) n’arrivera même pas à la cheville du « TAMKINE » qui est en exercice dont le fruit par excellence est toi-même cher Mohamed. J’y reviendrai avec plus de détails à l’occasion. Le « TAMKINE » dans sa version sioniste qui opère au moment même où j’aligne ces mots, tu ne dis rien et tu restes dans les éloges et les remerciements. Caroline Fourest et ses mensonges, Finkielkraut qui appelle un chat un chat, pour reprendre ton expression pour le défendre quand il est descendu tester sa popularité dans nuit debout place de la république.
Tu es en manque de reconnaissance cher Mohamed, et ça se voit dans tout ce que tu craches sur la « face beurk ». Tu veux être visible et c’est ton droit, mais quand tu fais ça contre et au dépend d’un certain nombre de valeurs et de la vérité, sous prétexte de combattre les islamistes, c’est très bas, c’est même en dessous de la ceinture et tu ne fais que jouer les jeux des islamophobes.
J’ai cru un moment en ta sincérité de vouloir vraiment être critique à l’endroit des FM, j’étais même ravi de pouvoir participer à avancer le débat au sein de la pensée islamique parce que c’est celle-ci qui importe et par extension toucher l’essence même de cette belle religion « ISLAM ». Ce n’est pas en déclarant revenir vers la religion de ton grand père que tu rends service à la religion ou aux musulmans. En ne remplace pas la religion par la politique, mais on ne la substitue pas non plus par une culture et des « superstitions ».
Tu me reproches de ne pas répondre à tes questions « impératives » et que je suis assez habile à détourner les discussions alors que je ne fais que suivre les discussions qui s’imposent à moi. D’ailleurs, c’est très révélateur, car cela montre qui sont généralement ceux qui te soutiennent pour te pousser dans le ravin en haut de la falaise avec « Merci Mohamed, Bravo Mohamed, Super Mohamed, Heureusement qu’il y a des personnes comme toi Mohamed… » Et j’en passe. Par moment la haine gicle de leurs commentaires, et les crachats jaillissent de leurs propos. Ils parlent mal de ton Livre « édité » par le ciel, que tu utilises quotidiennement pour adorer ton créateur. Tu restes bouche bée du moment que ton livre édité par « Michalon » reste intact. Ils disent des absurdités sur ton prophète que l’amour pour lui devrait être plus que l’amour réservé à ta famille et même à toi même. Tu ne dis mot, tu ne veux pas prendre le risque, ne serait-ce que pour l’amour du débat contradictoire. As-tu peur qu’ils découvrent qu’enfin tu penses comme la majorité de ces musulmans potentiellement intégristes et « inintégrables ». J’ai tenté de le faire tout en restant dans le débat « civilisé », j’étais violenté et mal traité parfois, mon attitude était toujours « Paix », un enseignement de ma chère religion. De ton côté, au lieu d’être critique et vigilent vis-à-vis de ce qui s’écrit, tu préfères te dissimuler, rester dans les nuages et continuer à alimenter ce sentiment malsain envers les supposés islamistes dans le but de chercher reconnaissance et légitimé.
Moi aussi, je t’ai demandé quelques fois des clarifications et tu t’es esquivé. Pourtant des choses très simples, pas comme Saros et ses financements occultes. C’était au sujet du voile. Au nom de la liberté une femme peut se voiler comme elle peut de dévoiler et se dénuder, t’ai-je demandé ton avis. J’attendais une réponse simple, et honnêtement qu’elle soit par l’affirmative. Mais, non tu étais occupé au travail, et que tu allais revenir… j’attends toujours. Oui, Mohamed LOUIZI, il faut dire ce que tu penses (si tu le penses), ose, convainc tes démons, n’aie pas peur de tes maîtres, ne serait-ce que par respect pour tes proches voilées et qui doivent certainement exister, à moins si tu penses que toute femme voilée est une pure expression politique et non religieuse, ça serait abject.
Tu avais dit que les FM divisent la société française, j’ai exprimé mon désaccord et tu as considéré cela « Hors sujet ». Il faut être atteint de cécité ou de surdité pour ne pas savoir qui dans la société française propage la haine de l’autre qui est le musulman et non pas l’islamiste. Ce sont tous ces pseudo-intellectuels et ces intellectuels médiatiques qui parlent de tout sans être spécialistes de rien, ces politiques qui mentent comme ils respirent, ces écrivains du dimanche qui abondent avec une littérature exécrable, ces journalistes à la demande qui salissent notre mémoire collective avant de polluer notre ouïe avec un matraquage incessant et continue. A fortiori, ça devient lassant et à terme s’avère que c’est malsain. On est infesté par ceux-là, on leur donne la parole dans les grands médias et de manière quasi quotidienne. Ils se sont construit un discours décomplexé, islamophobe, haineux, et tu viens du haut de ta « science infuse » nous apprendre que les islamistes divisent la société française. A qui tu veux vendre cette « découverte », ou tu veux faire entendre ce qu’on a envie que tu dises ?
Ne vois-tu pas que tu es entrain de tout balayer sur ton chemin pour accéder à la bénédiction!!? Pour apercevoir la lumière au bout du tunnel ? Saches que lumière n’y a pas si tu sillonnes le chemin des semeurs de discorde. Tu ne trouveras qu’amalgame et obscurité.
En effet, ton gros problème à mon sens c’est qu’après avoir passé chez les frères, peu importe les tâches qui te sont attribuées ou le degré de responsabilité, que tu as eu au sein de l’association de l’UOIF (les membres de EMF à Lille se comptaient sur les doigts de la main), ce qui attire l’attention chez toi et est visible de manière criante est ton incapacité à te décentrer et à te mettre à la place de l’observateur averti. Critiquer c’est bien, mais sur une base et avec une démarche scientifique c’est mieux, ça ne pourra arriver si la distance nécessaire et essentielle entre observateur et observé soit prise. Tes écris restent le reflet d’une pensée qui n’est rien d’autre qu’un écho de ta mémoire et tes souvenirs, et c’est dommage.
Tout cela a créé dans ton esprit un désordre au moment où c’est l’ordre qui devrait régner après avoir échappé des filets des FM alors que tu étais le fruit de leurs entrailles. Ce désordre t’a éloigné d’un espace de silence que tu aurais dû créer pour laisser libre cours à toute créativité. L’état d’esprit où tu t’es trouvé t’empêche de te débarrasser de ton égo, de ce sentiment de rancune qui apparait clairement dans tes écris, est entrain de te ronger. Cette rancune peut d’ailleurs se transformer, si ce n’est déjà le cas, en sentiment de haine et de vengeance et franchement ce n’est pas le but recherché, encore moins faire de cela ta raison d’exister. Tu as le droit de voir de l’exagération dans mes propos, mais force est de constater que tu es hanté par les FM, ils sont sources de conflits, de divisions, d’escroqueries. Jouent le jeu d’ouverture et de personnes démocrates alors qu’ils dissimulent leurs vrais visages bref ; tu es devenu un vrai partisan d’une théorie de complot d’un genre nouveau où Satan à côté est un enfant de cœur. Au final, tu ne fais qu’alimenter un climat de peur ou de suspicion qui fait débat dans la société depuis plusieurs décennies et qui est entrain de battre son plein. Le sujet est à la mode et on peut te reconnaitre cette malice car elle demeure le chemin le plus court pour quiconque en quête de célébrité.
Dénoncer les escroqueries et les instrumentalisations est une chose noble, tout est à ton honneur de le faire appuyer par des preuves et je te l’ai déjà exprimé dans nos différents échanges. A condition de dénoncer les malfaisances et malversations venant de tous bords et tous horizons, et d’avoir un minimum d’honnêteté et de moralité, à défaut tu tomberas dans les injustices. Je n’ai aucun intérêt à défendre les FM les yeux bandés, encore moins appartenir à l’organisation. J’étais et je resterai toujours « Inchallah » critique. Ceci n’empêche pas que j’ai des connaissances ou des amis FM avec qui j’ai des divergences, mais aussi des convergences et des échanges très constructifs [1], la pensée islamique est en perpétuel changement et n’est pas une et indivisible. Je reconnais que le discours dominant reste celui dénommé « salafiste » ou « fondamentaliste » [2].
C’est du devoir de tout un chacun de dénoncer le départ de nos enfants pour aller combattre dans des pays en guerre, mais qu’en penses-tu de ces enfants appelés les "soldats sans famille" (les hayalim), à peine sortis de l’adolescence partent prendre les armes en Israël. Demande à tes amis journalistes que tu remercies à longueur de journée pour quand seront sujet à un numéro de « Dossier Tabou ».
On est tous contre des quêtes faites par l’UOIF en faveur de Hamas, même si, à ce que je sache l’argent qu’on ramasse ici et là pour GAZA est plutôt pour venir en aide à une population en détresse, une population laissée pour compte sous les bombardements d’une armée parmi les plus puissantes au monde. Pourras-tu nous éclairer par un petit billet dénonçant la rencontre annuelle pour faire des quêtes en faveur de Tsahal au sein du tristement célèbre « BATACLAN » ?
Que dis-tu du Bétar ? ce groupuscule d’extrême droite proche du Likoud Israélien, qui use de la violence et dont les membres sont super entrainés dans les lieux de la République au frais du contribuable.
Ta « copine » Caroline FOUREST (CF) et son combat pour la « laïcité » à géométrie variable, ou son engagement contre l’islamisme, ou plutôt contre l’Islam, ces écrits pleins d’approximation, truffés d’erreurs historiques et manquement flagrant à toute honnêteté intellectuelle ou déontologie journalistique. Que peux-tu dire de son obsession antimusulmane et antivoile ? celle qui a déclaré dans un débat qui l’opposait à Lilian Thuram : Les musulmans sont responsables de par leur « intégrisme » de la discrimination qu’ils subissent. Vas-tu rester sans cesse dans l’adulation et les remerciements parce qu’elle t’a permis d’accéder à France Culture ? Tu ne pourras pas prétendre la connaitre plus que Pascal BONIFACE qui la qualifie dans son livre « les intellectuels faussaires » de « Sérial-menteuse ». CF n’est qu’un petit exemple parmi tant d’autres de ceux qui sèment les peurs, les méfiances et les amalgames de manière quotidienne, ceux qui divisent vraiment la société Française d’Éric ZEMMOUR à FINKIELKRAUT en passant par Emmanuel BARBIER, des politiciens de tout bord avec les propos qu’on connait tous et beaucoup d’autres qui ont fait de la France le premier pays islamophobe d’Europe. Devrions-nous nous interroger sur qui sont les vrais ennemis de la République.
Cher Mohamed LOUIZI, on ne s’évade pas d’un conditionnement pour tomber dans les filets d’un autre beaucoup plus grave. Sa gravité émane parfois de sa subtilité et de sa maîtrise de l’art d’exploitation des faiblesses. Au-delà de la critique nécessaire des FM, une critique qui devrait se situer à mon sens au niveau de la pensée, qui est une activité qui reste malgré tout limitée et incomplète, je t’invite à un moment d’observation.
Que raconte-t-il ? T’exclames-tu. De quelle observation parle-t-il ?
Tout simplement, une observation sans la pensée. Exercice certes difficile mais crois-moi nécessaire. Ce n’est pas une invitation pour aller franchir la limite du monde physique vers la métaphysique mais tout simplement à créer un espace de silence et de t’y imprégner car je te trouve très bruyant. A force de crier trop fort, tu ne t’entends pas toi-même et tu ne verras pas les choses dans leur vraie nature, ni à leurs juste valeurs. Je t’ai déjà dit, et je le pense, que tu peux être quelqu’un de remarquable et non seulement remarqué. Malheureusement, tu persiste à rester le bédouin qui a uriné dans la source de « Zamzam» dans le seul but est d’être reconnu et ainsi pouvoir flatter son égo. « Le désir de reconnaissance est un désir d’esclave » disait Nietzsche.

Mohamed HERRAG
Paris le 02/10/2016

___________________

[1] : J’utilise FM (Frère Musulman) de manière générale pour se faire comprendre car les FM ne sont pas une organisation monolithique. Il faut comprendre des membres de l’Islam politique dans les différents pays arabes.
[1] : Par Salafistes j’entends une école littéraliste qui parfois a engendré un discours extrémiste et violent (ce qui n’est pas toujours le cas). « Salafisme » : en français se réfère aux salaf al-salih, les
« pieux ancêtres » qui constituent les trois premières générations de musulmans.



* Pour ceux qui souhaitent copier ou partager la lettre, vous trouverez ci-après une copie en format pdf qui vous permettra de le faire facilement.






460 lectures

Un peu de lecture chers amis !..
Aujourd'hui chers amis, je vous propose une analyse /critique sur Pierre Bourdie..
alkhazzani..


Lettre ouverte à Mohamed LOUIZI..
Lettre à Mohamed LOUIZI un Nouveau-né de la République !! Et de l’Islam des lum..
mherrag..


Proposition de lecture..
La propagande des algorithmes ? Vraiment ? Cet été, Katharine Viner, rédactri..
alkhazzani..


Le fondamentalisme laïque fragilise la F..
Le laïcisme et l'intolérance républicanistes, qui stigmatisent les musulmans en ..
oeil_net..


The worlds of imagination, fiction and r..
VivaTech, an international event in its first edition was organized in Paris. ..
hassane dkhissi..


La révolution numérique au service de la..
La révolution politique dans son sense large de faire évoluer les choses dépend ..
hassane dkhissi..


la notion de mémoire m'imprègne..
J'ai toujours été intéressé par "la mémoire" en tant que notion de recherche mai..
abdelhalim..



LES COMMENTAIRES

compte  
passe  
 







© 2000 - 2017 - ahfir.com | ahfir.eu